Homeopathe Montreal

Dépression chez un homme jeune

Monsieur Z est un jeune homme sympathique de 20 ans qui me consulte pour ce qui a été diagnostiqué par son médecin comme une dépression mineure.

Il y a 1 an et demi, il a vécu une séparation amoureuse difficile. Depuis, il a des difficultés à travailler et également à l’école, car le sentiment de tristesse, de doute s’installe. Quand l’imprévu arrive, il a du mal à faire face. Il est mélancolique, triste, fatigué…

Dans l’adolescence, sa 1ière compagne l’a quitté pour un autre à 14 ans. Il en a pleuré pendant 4 mois…

Attentif, il écoute beaucoup, il a des difficultés à contrôler ses émotions, Il est facilement triste, ne se met pas en colère, la tristesse prend la place principale dans ses émotions.

A l’école, il est plutôt blagueur, il fait des singeries pour être accepté par ses pairs.

Il s’attache facilement à autrui et tombe facilement en amour avec les femmes. Il a de la difficulté à être seul et souffre quand il est seul.

Il se battait souvent avec son frère aîné. C’était son frère qui attaquait, il lui fallait se défendre.

Avec son père il aura du mal à énoncer son point de vue, à dire ce qu’il pense.

Beaucoup de dénigrement de la part de son frère.

Il en était blessé, il a une faible estime de lui, il ne connaît pas ses talents.

Conflit avec son frère jusqu’à l’âge de 16 ans.

Un frère et deux sœurs.

Travail : emballeur de viande dans une boucherie.

Finit son secondaire à distance.

A tendance à abandonner. Il vit avec son frère.

À l’examen, il présente des crevasses sur la langue.

Je lui donne un remède homéopathique.

Un mois plus tard…

La tristesse a été plus active pendant une semaine puis, l’amélioration est arrivée:

Il n’avait plus de sentiment de tristesse, il allait mieux, une très grosse amélioration. Diminution des crevasses, il en reste une seule.

La confiance s’est améliorée un peu.

Il s’est disputé avec son père et lui a fait des reproches qui n’avaient jamais été formulés. Il se sent soulagé de cela avec un sentiment de tristesse.

Il aime son nouveau boulot, augmente ses heures de travail, tout va bien !

Un remède homéopathique lui est donné.

Deux mois plus tard…

Au moins 6 semaines sans sentiment de tristesse. Après une dispute avec son père, tristesse normale qui a duré une journée (et non pas des semaines et des semaines) et sans passer par un état dépressif.

Il s’impose plus facilement, il a fait valoir son point de vue (avant il serait resté silencieux).

Il prend l’avenir avec optimiste, il prend des cours en massothérapie.

Il est plus stable, plus indépendant. Il sait qu’il va se faire un nouveau cercle d’amis.

Avant il avait besoin d’un entourage, ce n’est plus le cas maintenant.

Pierre Marie

2 reflexions sur “Dépression chez un homme jeune

  1. crouan

    mon fils de 23 ans a un chagrin d’amour il déprime est triste n’a plus gout a rien. quel traitement dois je lui donner ?
    merci de me répondre
    M. CROUAN

    View Comment
  2. Pierre Marie Auteur de l'article

    Bonjour,

    L’homéopathie demande une approche complète (ce ne serait pas sérieux de donner un remède au hasard) , votre fils doit consulter un homéopathe, bien sur l’initiative doit venir de lui. !
    Vous en saurez plus dans l’article récent méthode de soin des dépressions sur le site homeopathemontreal .
    Bon courage à votre fils

    View Comment

Laisser un commentaire