Homeopathe Montreal

Labyrinthites, maladie de ménière, acouphènes et homéopathie

Tous ces troubles sont à des degrés divers très gênants, ils sont des handicaps terribles, par exemple, dans la maladie de menière, et obligent la personne à rester chez elle !

La nature de ces troubles est à mi-chemin entre une composante physique et une composante émotionnel, affective.

Ainsi, les troubles de l’audition renvoient la plupart du temps a une symbolique qui tourne autour de “j’ai du mal à entendre cela” !

Les vertiges présents dans les labyrinthites et maladie de menière posent la question de l’équilibre de vie, de ce qui nous met en déséquilibre.

Nous comprenons par-là qu’il est nécessaire d’intégrer la composante des peurs, de l’émotionnel, de l’affectivité troublée dans la recherche du remède. L’homéopathie, par nature, est parfaite de ce point de vue car le travail de l’homéopathe prend en compte autant la sphère psychologique que la sphère physique avec la description détaillée des symptômes et leurs particularités.

Dans mon expérience de soins de ces troubles, je commence par la démarche homéopathique, puis  je diversifie l’approche par la technique Bowen, les soins de chromathérapie ou d’autres soins énergétiques .

Par exemple,  Laurie-Anne, qui souffrait de la maladie de ménière, a été soignée par ces trois approches successives.

Laurie-Anne témoignage,

Contact: pierre.marie@live.ca

(514) 839-2654

Pierre Marie

 

Laisser un commentaire